© Facade du Palais des congrès de Vichy | Xavier Thomas
Découverte du

Grand Casino

Vichy offre, depuis 1995, une infrastructure réunissant palais des congrès et opéra. Un cadre exceptionnel, fruit des talents conjugués d’architectes, d’artistes et d’artisans, d’hier et d’aujourd’hui. L’ensemble est classé monument historique depuis 1996.

Imposé par

Napoléon III

Sous Napoléon III, Vichy est en plein essor. Si l’on vient y prendre les eaux, on aime aussi s’y distraire. « Voir et être vu », une ligne de conduite sans faille des « nobles » curistes. Ces acteurs des soirées mondaines aiment les jeux, les bals et les spectacles. La cité thermale se doit d’être à la hauteur. L’Empereur impose à la Compagnie fermière (gestionnaire des sources et des établissements thermaux) de veiller à cette exigence. Et, c’est ainsi qu’est édité, en 1865, le premier casino-théâtre de Vichy par l’architecte Charles Badger.

Architecture

Palais des congrès

Ouvert le 2 juillet 1865, le casino dispose d’une salle de bal, de billard et de divers salons. En 1880, l’architecte Badger propose d’agrandir le casino devenu trop petit mais, en vain. Il faudra attendre 1898 pour qu’un projet prenne corps. L’agrandissement est confié à l’architecte Charles Le Cœur.

Salon Napoléon III

La transformation

Les travaux de restructuration et d’agrandissement débutent en 1898 pour se terminer en 1902.
Il s’agit de la transformation complète du casino de Badger. La salle de théâtre devient une salle de jeux, la salle de billard un restaurant, le salon des jeux un grand dégagement.
La salle de bal, le salon de lecture et celui des dames se métamorphoseront, en 1910, en un seul espace : l’actuel salon Napoléon III visible de la marquise.

1995 - 1996

Redonner de l'éclat

Devenue propriétaire du Grand casino et du théâtre-opéra en 1987, la ville de Vichy veut, en 1994, redonner de l’éclat et une vocation d’envergure à cet ensemble immobilier Grand casino et Opéra. Ce chantier complexe est confié à l’architecte Jean-Guilhem de Castelbajac qui argumente son projet par « redonner un souffle de vie et de rencontre à un patrimoine de grande qualité ». Il s’agit donc de créer un Palais des congrès dans le Grand casino de Charles Badger et de restaurer, à l’identique, l’Opéra tout en modernisant la technique.

Aller plus loin

Opéra de Vichy

Lors de la première cure à Vichy de l’Empereur Napoléon III en 1861, le public afflue, et la ville accueille 16 000 curistes. A la demande du Souverain, un casino est construit, d’après les plans de l’architecte Charles Badger. Le bâtiment est inauguré le 2 juillet 1865, et le nombre de visiteurs, curistes, amateurs de musique, ballets, pièces de théâtre et opéra comique ne cesse de croître, parallèlement au développement de la troupe et de l’orchestre du théâtre. La salle de l’Opéra de Vichy, pur joyau de style Art Nouveau [1901] de 1480 places, propose de nombreuses manifestations liées au spectacle vivant. Depuis sa rénovation en 1995, l’Opéra organise une soixantaine événements tout au long de l’année.

Découvrir

D'autres visites