Voir les photos (2)

Chalet des Suppliques

Site et monument historique, Patrimoine historique, Inscrit (Monument historique), Patrimoine mondial UNESCO, XIXe siècle, XXe siècle, Néo-gothique à Vichy
Gratuit
  • Le chalet des suppliques est un petit chalet construit en 1864, à l'entrée du pont de Vichy, au sein du parc alors nouvellement créé le long de l'Allier pour servir de logement pour le gardien du parc.

  • À l'origine, deux chalets identiques furent construits, de part et d'autre de la route au débouché du pont mais le chalet en amont fut détruit en 1931 ou 1932 pour la construction d'un nouveau pont plus large (l'actuel pont de Bellerive).

    Le nom du chalet vient de la légende qu'il servait à recueillir les suppliques adressées à Napoléon III lors de ses séjours dans la station thermale.

    Le chalet est un mélange de néo-gothique pour ses élévations et de style savoyard pour sa charpente...
    À l'origine, deux chalets identiques furent construits, de part et d'autre de la route au débouché du pont mais le chalet en amont fut détruit en 1931 ou 1932 pour la construction d'un nouveau pont plus large (l'actuel pont de Bellerive).

    Le nom du chalet vient de la légende qu'il servait à recueillir les suppliques adressées à Napoléon III lors de ses séjours dans la station thermale.

    Le chalet est un mélange de néo-gothique pour ses élévations et de style savoyard pour sa charpente débordante. Il ressemble aux pavillons construits à la même époque aux entrées de différents parcs de Paris mais est unique, dans ce style, dans la région Auvergne-Bourbonnais.

    Le chalet des Suppliques est inscrit à l'inventaire supplémentaire des Monuments historiques depuis le 15 janvier 1990.

    Il sert aujourd'hui de local pour une société louant en saison des rosalies pour la promenade.

    Patrimoine UNESCO
    À la jonction des parcs Napoléon III et Kennedy, de part et d’autre du débouché du pont de Bellerive, un frère a perdu son jumeau. Il ne reste en effet qu’un des deux chalets des gardiens édifiés en 1864 dans les parcs d’Allier créés par ordre de Napoléon III.
    Initialement conçu pour le logement des gardes, le chalet du parc Kennedy, détruit en 1932 lors de l’élargissement du pont, a brièvement abrité le bureau d’octroi de la ville de Vichy à partir de 1885. En effet, certaines marchandises (hors première nécessité) ne pouvaient entrer dans les villes qu’après avoir été taxées par l’octroi, un impôt municipal hérité des 5 fermes établies par le roi Henri III, 3 siècles auparavant.
    Le chalet qui subsiste, improprement appelé Chalet des suppliques, n’a jamais accueilli ces demandes de secours qui étaient adressées à l’Empereur lors de ses cures. Elles étaient si nombreuses, que pour ne pas importuner le souverain, un bureau spécial en mairie fut créé pour les recevoir et les examiner.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
  • Visible uniquement de l'extérieur.
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2022
    Ouvert Tous les jours
Sur place