Voir les photos (2)

Ancien Hôtel International

Site et monument historique, Patrimoine historique, Patrimoine mondial UNESCO, XXe siècle à Vichy
Gratuit
  • Cet hôtel sera construit en 1902. Il était à l'époque, ultra-moderne et peut être qualifié de premier palace de la station.
    Il abritera en 1942 une partie du secrétariat d'Etat à la Guerre, puis à la Libération un hôpital militaire et enfin en résidence.

  • En 1846, l'emplacement était occupé par l'Hôtel de Bordeaux tenu par un certain Chopart.
    Léon Soalhat, jusque là propriétaire ave son père du Grand Hôtel de Russie et de Nîmes, place de la Source de l'Hôpital, et plus tard de l'Hôtel Astoria, achète l'hôtel en 1902.
    Il décide alors de construire un établissement ultra-moderne et choisit l'architecte vichyssois Paul Martin, qui a signé des villas à Vichy et qui sera l'auteur du Central Hôtel, place de la Gare.

    Pour ce "premier palace de...
    En 1846, l'emplacement était occupé par l'Hôtel de Bordeaux tenu par un certain Chopart.
    Léon Soalhat, jusque là propriétaire ave son père du Grand Hôtel de Russie et de Nîmes, place de la Source de l'Hôpital, et plus tard de l'Hôtel Astoria, achète l'hôtel en 1902.
    Il décide alors de construire un établissement ultra-moderne et choisit l'architecte vichyssois Paul Martin, qui a signé des villas à Vichy et qui sera l'auteur du Central Hôtel, place de la Gare.

    Pour ce "premier palace de la station", il adopte un plan en U. Sept magasins occupent le bâtiment côté rue, les parties communes côté jardin abritent hall, restaurant, salons...

    L'aile droite ne comporte qu'un rez-de-chaussée mais un descriptif de 1925 précise que les fondations peuvent supporter une surélévation de cinq étages, ce qui sera fait ultérieurement.

    En 1916, Léon Soalhat obtient l'autorisation du Médecin-chef d'entreprendre des travaux malgré l'installation d'un hôpital militaire dans son établissement. Un nouveau grand hall empiétant sur le jardin est dessiné et l'ancienne salle à manger est transformée en salons. Un deuxième hall est notamment créé, au fond du jardin orné de beaux vitraux au décor de fleurs et d'oiseaux.

    En 1925, l'hôtel est vendu à une banque parisienne qui fait réaliser de nouveaux agrandissements qui permettront à l'hôtel d'atteindre 300 chambres.

    En 1942, l'hôtel abritera une partie du secrétariat d'Etat à la Guerre, puis à la Libération un hôpital militaire avant d'être transformé en résidence.

    Patrimoine UNESCO
    L’hôtel International occupe une place particulière dans le patrimoine hôtelier de Vichy, puisqu’il est, chronologiquement, le premier Palace de Vichy. Certes, jusqu’alors, la ville comptait déjà de grands hôtels, mais une nouvelle génération d’établissements voit le jour en même temps que le XXe siècle. Ces nouveaux hôtels sont dotés des équipements les plus modernes, des équipes les plus pléthoriques, du confort le plus luxueux.
    C’est l’époque où l’hôtellerie devient une industrie et il n’en faut pas moins pour exploiter les 300 chambres qu’offre l’International, dans l’entre-deux guerres, durant l’âge d’or de la Station. Dessiné par l'architecte vichyssois Paul Martin, cet élégant bâtiment compense un manque de recul par une entrée ingénieusement placée en cul-de-four. Originellement élevé selon un plan en U sur une parcelle qui accueillait déjà des établissements hôteliers depuis la première moitié du XIXe, l’International dispose, côté jardin, d’une grande véranda qui permet de faire entrer la lumière naturelle dans le vestibule qui dessert les chambres , via un réseau de coursives aériennes.
    Bien qu’il soit transformé en résidence, son orientation passée est encore bien visible et son charme intact.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
  • Visible de l'extérieur uniquement. Propriété privée.
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2024
    Ouvert Tous les jours
    * Visible de l'extérieur uniquement. Propriété privée.
Se trouve sur le parcours de...
Fermer