Voir les photos (3)

Ancien Hôtel Astoria

Site et monument historique, Patrimoine historique, Patrimoine mondial UNESCO, XXe siècle à Vichy
Gratuit
  • Edifié en 1909 et ouvrira en 1910. Etablissement construit sur un schéma particulier dû à la forme de sa parcelle : sa façade principale est en "proue de navire".

  • L'architecte moulinois René Moreau apparaît pour la première fois à Vichy en 1907 où il travaille sur plusieurs projets : la salle à manger du Majestic et sur l'Astoria.

    L'emplacement de l'Astoria était occupé dès le milieu du XIXème siècle par un Hôtel Sornin : il avait une situation privilégiée entre le Vieux-Vichy et le Vichy Thermal naissant.
    En 1888, Monsieur Mornin, propriétaire, acquiert l'hôtel voisin pour ne faire plus qu'un : Le Grand Hôtel Bonnet et de la...
    L'architecte moulinois René Moreau apparaît pour la première fois à Vichy en 1907 où il travaille sur plusieurs projets : la salle à manger du Majestic et sur l'Astoria.

    L'emplacement de l'Astoria était occupé dès le milieu du XIXème siècle par un Hôtel Sornin : il avait une situation privilégiée entre le Vieux-Vichy et le Vichy Thermal naissant.
    En 1888, Monsieur Mornin, propriétaire, acquiert l'hôtel voisin pour ne faire plus qu'un : Le Grand Hôtel Bonnet et de la Restauration.

    Finalement, l'Astoria sera édifié en 1909 ; les bureaux de la Société Générale sont aussitôt installés au rez-de-chaussée, tandis que l'hôtel n'ouvre qu'en août 1910. Monsieur Soalhat en est le propriétaire.

    Il sera donc construit avec une façade en "proue de navire" du fait de la parcelle qu'il occupe. L'hôtel des Célestins sera construit en 1932 sur ce même principe.
    Etant donné que le rez-de-chaussée est occupé, cela impose une distribution intérieure un peu particulière, reléguant les parties publiques de l'hôtel comme le hall, le salon ou la salle à manger à l'entresol.

    L'hôtel abritera l'Office de Tunisie en 1942.

    Patrimoine UNESCO
    Sur une publicité du Guide de l’étranger de la saison 1914, l’Astoria revendique le titre de Palace grand luxe et promet que ses installations modernes sont sans rivales. Un croquis représente un bâtiment disproportionné par rapport à la réalité. De toute évidence, le délit de publicité mensongère n’existait pas encore, contrairement à la perspective qui étire les bâtiments sans retenue ni scrupule.
    Nonobstant, le nom Astoria convoque des images prestigieuses et pléthoriques puisque près d’une centaine d’hôtels à travers le monde l’ont porté ou le portent encore –Waldorf Astoria est toujours une division luxe du groupe Hilton.
    Mais l’établissement vichyssois n’a pas toujours porté ce nom, pas plus qu’il n’a toujours été un palace, terminologie qui, du reste, ne date que du début du XXe siècle. Tour à tour Hôtel Sornin, hôtel de la Restauration (qui lui faisait face), grand hôtel Bonnet et de la Restauration, hôtel de la Restauration et Saint James, ce n’est qu’en 1909, lors de l’édification du bâtiment actuel que l’hôtel prendra le nom d’Astoria.
    Avec ses faux airs de flatiron buiding, il occupe à l’instar de son alter ego newyorkais élevé 7 ans plus tôt, un angle de rue aigu qui accentue sa physionomie de proue de bateau.
  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Gratuit
  • Visible de l'extérieur uniquement. Propriété privée.
Ouvertures
Périodes d'ouverture
  • Toute l'année 2022
    Ouvert Tous les jours
    * Visible de l'extérieur uniquement. Propriété privée.
Sur le parcours de