img-name-mising

Requiem de Fauré - Le Concert Spirituel - Biquet

Culture, Concert, Musique sacrée à Vichy
À partir de :  30 Tarif plein
  • L’Opéra de Vichy s’associe à Musiques Vivantes afin de célébrer le 40e anniversaire du festival bourbonnais.

  • Ils convient à cette occasion Hervé Niquet et Le Concert Spirituel dans un programme d’une spirituelle beauté consacré au répertoire sacré français, avec en tête de pont l’incontournable Requiem de Gabriel Fauré qui nous conduit à l’élévation de l’esprit.

    La musique sacrée de l’époque romantique visite les extrêmes du sentiment religieux, de la joie la plus spontanée à l’introspection la plus réfléchie. Au sérieux du Requiem répondent des messes solennelles exubérantes.

    « Mon requiem a...
    Ils convient à cette occasion Hervé Niquet et Le Concert Spirituel dans un programme d’une spirituelle beauté consacré au répertoire sacré français, avec en tête de pont l’incontournable Requiem de Gabriel Fauré qui nous conduit à l’élévation de l’esprit.

    La musique sacrée de l’époque romantique visite les extrêmes du sentiment religieux, de la joie la plus spontanée à l’introspection la plus réfléchie. Au sérieux du Requiem répondent des messes solennelles exubérantes.

    « Mon requiem a été composé pour rien... pour le plaisir, si je puis dire… », c’est en ces termes que Gabriel Fauré évoquait son Requiem, probablement l’une de ses partitions les plus connues et les plus jouées aujourd’hui. L’idée de plaisir peut sembler incongrue dans le cadre d’une messe pour les morts, mais le musicien y voyait une délivrance, presque un moment de bonheur, au moins spirituel.

    Et c’est peut-être là le secret de son succès encore aujourd’hui, dans cette matière sonore chaleureuse et luxuriante. Tout au long de sa carrière, Gounod a composé près d’une vingtaine de pages sacrées, la plupart sous forme de messe ou d’oratorio. Avec la Messe de Clovis, le musicien revient à l’écriture néo-renaissance déjà présente dans des pièces plus anciennes. Un style « historicisant », certes, mais que Gounod pratique avec maîtrise.
  • Langues parlées
    • Français
  • Le 5 juillet 2024
  • Plein tarif
    De 30 € à 45 €
  • Tarif réduit
    De 25 € à 40 €
  • Etudiant
    De 15 € à 30 €
Horaires
Horaires
  • Le 5 juillet 2024 de 20:00 jusqu'à 21:50
Fermer